Karim

Pour jouer face à une caméra, il faut déjà faire face à la caméra !
Pour une approche technique et corporelle du travail de l’acteur au cinéma.

Un stage de Philippe BONNIER

Ce stage, tant par ses buts que par ses méthodes, se veut essentiellement concret, pratique et au plus près des réalités du terrain, aussi diverses soient-elles. Il se donne pour objectif principal de permettre à chaque stagiaire d’éprouver et de comprendre les spécificités propres au jeu face à la caméra, par une approche théorique mais surtout pratique.
Basé sur des exercices techniques à effectuer, il propose notamment une même séquence à jouer dans des contextes variés de filmage. Le stagiaire est ainsi confronté à une palette de configurations que l’on rencontre habituellement lors d’un tournage professionnel.
N’étant pas fondé sur un a priori conceptuel du jeu de l’acteur, ce stage cherche surtout à fournir les outils permettant de se libérer l’esprit et de surmonter son appréhension pour être en capacité de jouer le jour J, dans la vraie vie...
Il ne s'agit donc pas d'un stage d'interprétation mais d'une approche véritablement "technique et corporelle du travail de l’acteur au cinéma." - Il n'est donc pas prévu de délivrer les images aux stagiaires.

Contenu : Ci dessous, un aperçu du contenu. Le programme détaillé du stage, jour après jour, peut vous être envoyé sur simple demande.

  • Approche de l’outil caméra et de la grammaire cinématographique (notion de focales, valeur des plans, etc...)
  • La notion de plan, comme unité organique du cinéma, au niveau spatial, temporel, narratif, émotionnel et esthétique.
  • Le plan comme terrain de jeu à l’intérieur d’un cadre prédéfini.
  • Le découpage, comme morcellement de l’espace, du temps, de l’action et donc de l’émotion et de l’énergie à trouver (et à retrouver !) par l’acteur.
  • Le temps de jeu et le fractionnement du jeu. L’influx et la concentration.
  • L’intensité du jeu, son niveau : graduer le jeu en fonction de la valeur du plan.
  • La place de la caméra (méfiance/confiance,...)
  • La question du corps et de sa tenue. L’aspect chorégraphique du plan.
  • La question esthétique. Sa propre image : ne pas en être obsédé, rôle de l’équipe image de ce point de vue, trucs et pièges à connaître.
  • La question du regard : où le poser (réalisation), comment le poser (jeu).
  • La question du raccord : comment être ou ne pas être raccord...

Philippe BONNIER :
Formé à l’école nationale Louis Lumière, je travaille, depuis près de trois décennies, comme cadreur pour des films de fiction pour le cinéma ou la télévision, mais aussi pour des documentaires, dont l'un m’a amené aux Oscars. De «Si loin, si proche» de Wim WENDERS aux séries telles que «Police District», «Engrenages», «Braquo»... Sans parler des films, comme «Un pur moment de rock’n roll» ou «La Mentale», réalisés par mon ami Manuel BOURSINHAC. Films qu’il m’arrive d’écrire avec lui.
On a coutume de dire qu’il existe deux types de cadreurs : le cadreur d’images et le cadreur d’acteurs. Sans hésiter, j’appartiens à la deuxième catégorie ! J’ai d’ailleurs aussi travaillé au théâtre, notamment au TNP (alors dirigé par PLANCHON et CHEREAU).
Cette expérience, longue et variée, m’a amené à constater, et à souvent regretter, un manque récurrent de formation professionnelle propre au jeu face à la caméra chez les acteurs de notre pays. Ce constat m’a conduit à réfléchir à ce problème et à proposer quelques pistes pour tenter d’y remédier.
Dans ce but, j’anime déjà régulièrement au Studio Pygmalion un stage de travail technique face à la caméra.
C’est cette expérience que je souhaite amplifier et développer en proposant ce nouveau module de formation.

Rythme et tarif :

  • Stage du 27 novembre au 1er décembre 2017, de 10H00 à 14H00, soit 20 heures de formation.
    Pour ceux qui ont déjà suivi ce stage, un niveau 2 est programmé aux mêmes dates de 17H00 à 21H00. Programme du stage envoyé sur demande.
  • Tarif : 250€ TTC
  • Nombre de places limité : 12 stagiaires maximum
  • Pour vous inscrire, il vous suffit de télécharger le bulletin d'inscription, de le compléter et de nous le retourner accompagné de votre règlement, ainsi que de votre CV et d'un portrait.