Coup de projecteur

Je ne suis pas un salaud

Lorsqu’il est violemment agressé dans la rue, Eddie désigne à tort Ahmed, coupable idéal qu’il avait aperçu quelques jours avant son agression. Alors que la machine judiciaire s’emballe pour Ahmed, Eddie tente de se relever auprès de sa femme et de son fils et grâce à un nouveau travail. Mais bientôt conscient de la gravité de son geste, Eddie va tout faire pour rétablir sa vérité. Quitte à tout perdre…

Entre drame social et polar, cette nouvelle réalisation de Emmanuel Finkiel réunit à l'écran Nicolas Duvauchelle et Mélanie Thierry. Un film choc, récompensé au Festival du film francophone d’Angoulême pour sa mise en scène, à voir sur grand écran à partir du 24 février.
http://www.allocine.fr